Transition écologique

Carbolocal : les conclusions de la phase d'expérimentation

La phase d'expérimentation du projet d'intrapreneuriat Carbolocal est désormais terminée. L'occasion pour les porteurs du projet de faire un bilan pour envisager la suite de l'aventure.

Publié le

Imaginé dans le cadre d’une démarche d’intrapreneuriat de la Communauté urbaine, Carbolocal porte l’ambition d’accélérer la transition agro-écologique sur le territoire de la Communauté urbaine, grâce à la mise en place d’un système d’échange de crédit carbone entre les entreprises, les agriculteurs et les communes, peut être même demain, des particuliers.

Avec cette plateforme locale de contribution carbone, la collectivité encourage les entreprises du territoire à financer, dans le cadre de leur responsabilité sociale et environnementale, des projets portés par des agriculteurs ou des communes, pour réduire leur bilan carbone et ainsi participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais ainsi, elle les encourage également à s'impliquer dans la préservation des paysages, de la biodiversité et de la ressource en eau. 

Carbolocal permet également à chacun de s’impliquer concrètement pour son territoire. En effet, au-delà des aspects financiers, les entreprises et les porteurs de projets apprécient la possibilité qui leur est offerte, par des chantiers participatifs, des visites, des achats de produits locaux, etc., de pouvoir faire découvrir leur métier, partager des expériences, voire des compétences en s’ouvrant à d’autres domaines d’activité, en créant des liens de personne à personne.

Les actions mises en place

Les intrapreneuses de Carbolocal, Stéphanie Moussard, Lise Aubourg et Mélanie Briand, ont fait le choix de se concentrer sur un type d'action pour cette expérimentation de 6 mois : la plantation de haies. En effet, en plus de stocker du carbone, elles favorisent la biodiversité en abritant de nombreux animaux dont des auxiliaires de cultures, notamment des pollinisateurs. Elles permettent également de lutter contre l'érosion des sols, d'améliorer la qualité de l'eau en filtrant l'eau avant qu'elle ne pénètre dans le sol, d'abriter les travailleurs du vent, et les animaux du soleil. 

L'objectif qui avait été fixé en amont de l'expérimentation était de 2 km de haies plantées, pour 200 tonnes d'équivalent carbone séquestrées, et 8 000€ de contribution mobilisés auprès des entreprises. 

Pour réaliser cette tâche, Carbolocal s'est associé avec un opérateur spécialisé dans la contribution carbone volontaire, et en capacité d’assurer l’intermédiation financière : Climat Local.

Finalement, les réalisations engagées ont largement dépassé les objectifs fixés :

Chiffres-clés des réalisations de Carbolocal

  • Près de 6 km de haies plantés

  • 560 tonnes d'équivalent carbone séquestrées à l'hiver 2022

  • 22 500€ de contribution carbone mobilisés auprès des entreprises en phase d’expérimentation

  • 10 contrats de contribution carbone signés et 1 en cours de signature

  • 11 contributeurs carbone mobilisés : 3 TPE, 1 start-up, 5 grands groupes, 1 association, 1 PME parisienne

  • 12 320€ de bonus carbone pour les porteurs de projets locaux

  • 10 porteurs de projets pour l’hiver 2022 : 9 agriculteurs, 1 commune

  • 50% ont planté plus de linéaire que prévu

  • 80% ont amélioré la capacité de séquestration carbone de leur haie

  • 60% ont accéléré leur projet de plantation grâce à Carbolocal

  • 10% ont initié un projet grâce à Carbolocal

Six mois plus tard, quels enseignements ? 

Les leçons que les intrapreneuses ont tiré de cette expérimentation sont nombreuses, et amènent globalement un bilan très positif de cette phase de test. En effet, elles constatent que cette solution intéresse tous types d’entreprises, car elle permet d’obtenir un impact local, concret et visible de l’engagement de l’entreprise. Celles-ci sont d’ailleurs autant intéressées par l’impact carbone de leur contribution, que par les co-bénéfices environnementaux et sociaux auxquels les actions contribuent.

Si le bilan quantitatif s’avère au-delà des espérances, tant en termes de réalisations que d’adhésion des différents acteurs approchés, certains points de vigilance sont toutefois relevés. On y trouve par exemple l’importance de travailler avec des conseillers de terrain capables :

  • d’avoir une vision globale des enjeux environnementaux auxquels les haies peuvent répondre ;
  • de dispenser un conseil de plantation (essence, densité, entretien, orientation) qui, en répondant en priorité à la motivation principale du porteur de projet, ne délaisse pas les autres.

Il s’agit également d’inscrire les plantations dans une vision plus globale des projets d’exploitation agricole ou des projets communaux.

Enfin, Carbolocal va chercher à développer de nouvelles offres de services aux entreprises en lien avec leurs démarches de responsabilité sociale et environnementale (RSE), ainsi qu’aux porteurs de projets (valorisation de leurs projets).

Pour en savoir plus, consultez le site internet de Carbolocal

Ambitions pour la suite

Le Comité d’investissement du dispositif d’intrapreneuriat de la Communauté urbaine a donné son feu vert pour la prolongation du projet par 6 mois supplémentaires d’expérimentation, au cours desquels les intrapreneuses devront démontrer la capacité de la solution à passer à l’échelle, avec comme objectif la plantation de 12km de haies supplémentaires et la mobilisation des contributions carbone pour d’autres opérations concourant à la transition écologique du territoire.

Il s’agira également de tester un modèle économique et de gouvernance permettant par la suite une autonomie financière de la solution. 

Pourquoi pas vous ?

Si vous souhaitez faire partie de l’aventure, en tant qu’entreprise ou porteur de projet, n’hésitez pas à contacter l’équipe à l'adresse :

carbolocal@lehavremetro.fr