Les sites naturels remarquables

Un estuaire majestueux, un littoral de falaises éblouissant, de vastes espaces agricoles : entre terre et mer, s'épanouit le décor des paysages et des activités de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole. Labellisé Pays d'art et d'histoire, le territoire offre un patrimoine naturel aux couleurs et aux lumières exceptionnelles.

Le Pays d’art et d’histoire a pour écrin le plateau de Caux aux terrains crayeux, et l’embouchure de la Seine, tous deux bordés de falaises. Pour l’apprivoiser, les hommes ont réalisé de nombreux aménagements terrestres ou maritimes d’envergure. Préservation ou transformation des espaces naturels ont aussi dessiné l’identité rurale et agricole du territoire.

 

Des espaces naturels XXL…

  • La Pointe de Caux : entre plateau et littoral, elle se distingue par son terroir agricole typique, parmi les plus riches d’Europe. Le paysage actuel d’openfield perpétue la tradition d’espaces agricoles de monoculture et de prairies pour l’élevage.
  • L'estuaire de la Seine : l'’embouchure de la Seine forme l’un des plus grands estuaires atlantiques. Sa réserve naturelle nationale englobe une vaste zone humide de près de 10 000 hectares qui abrite une faune et une flore remarquables à l’échelle européenne.
  • Les falaises de bord de Seine et de bord de mer : culminant parfois à plus de 100 m, les falaises entre Le Havre et Étretat forment une
    muraille de craie blanche percée de villages et de valleuses.
  • Les valleuses : habitées ou sauvages, ces brèches naturelles des falaises vers la mer forment de précieux corridors écologiques.

… à l’intimité des paysages

  • Les clos-masures : ces fermes sont typiques du Pays de Caux. Leur cours entourée de talus plantés, où s'organisent bâtiments et composants naturels, est une signature unique du paysage. Les  clos-masures contribuent à préserver la biodiversité de l’espace agricole.
  • La Lézarde : petite rivière de 14 km, dotée de deux affluents, la Rouelles et le Saint-Laurent, la Lézarde fut un facteur économique important du Moyen-Âge au XXe siècle avant de devenir un espace naturel préservé.
  • L’if de Saint-Aubin-Routot : âgé de plus de 700 ans, l’if de Saint-Aubin-Routot est classé depuis 1933. Apparu il y a 120 millions d’années, l’if est un arbre répandu en Pays de Caux. Il a longtemps été perçu comme sacré grâce à ses  propriétés naturelles.

 

D’une biodiversité sauvage et préservée…

  • Le parc de Rouelles : prairies, étangs et bois couvre un domaine de 160 hectares propices à la détente et à l'exercice. Un arboretum riche de 259 variétés invite à mieux connaître le monde des arbres. 
  • Le domaine de Colmoulins : composée d’une mosaïque de milieux, cette zone humide est classé Espace Naturel Sensible. On y rencontre un grand nombre d’insectes, parmi lesquelles des espèces de libellules remarquables.

 

… aux jardins créés par la main de l’homme

  • Les Jardins suspendus : Du haut de ses 17 hectares qui surplombent Le Havre et la baie de Seine, l’ancien fort militaire de style Vauban s’est transformé en jardin botanique remarquable. Avec plus de 5 000 variétés différentes,ses serres de collections et de production, et son jardin des senteurs, les Jardins suspendus font partie des 28 « Jardins botaniques de France et des pays francophones ». 
  • Le jardin japonais : Conçu par Yasuko Miyamae et Samuel Craquelin en 1992, Le Jardin japonais scelle le jumelage des ports du Havre et d’Osaka. Minéral et végétal y sont symboliquement disposés autour d’un étang. Les codes traditionnels d’un jardin-promenade japonais y sont respectés et on y trouve quelques trésors venus de son pays d’inspiration.
  • Le square Saint-Roch : Entre la plage et le centre-ville du Havre, le square Saint-Roch offre au visiteur une pause romantique. Il  possède un bassin, une roseraie de 18 variétés, de multiples espèces de fleurs ainsi qu’une trentaine d’essences d’arbres.
  • Les jardins d'Etretat : Les Jardins d'Étretat s’étendent sur les falaises de la Côte d’Albâtre. Ils s'inscrivent dans un jeu de volumes en topiaire où le paysage, l'art contemporain, l'architecture et dialoguent en toute poésie. Le projet est lauréat du European Garden Award dans la catégorie « Meilleure mise en valeur d'un jardin historique » et possède le label Jardin remarquable.