Innovation

Innovateur territorial : la phase d'investigation commence pour les 4 projets retenus

Engagé en décembre 2020, l'appel à innovateur territorial est un programme d'intrapreneuriat visant à l'amélioration globale des services publics. Le 15 mars dernier, le jury a délibéré pour sélectionner les lauréats de la 2e édition.

Publié le

En quoi consiste le programme ?

L'objectif de ce programme est triple :

  • faire éclore des projets de nouveaux dispositifs et services publics innovants, en s’appuyant sur des méthodologies et des outils éprouvés dans le monde des startups ;
  • acculturer les services à l’innovation et ses méthodes de travail nouvelles ;
  • impliquer, aux côtés des agents territoriaux, des acteurs du territoire pour participer au développement de la culture de l'innovation publique sur le territoire. 

 

Une seconde saison prometteuse 

Quinze équipes ont répondu à l'appel à innovateur territorial. Parmi celles-ci, 7 ont été sélectionnées pour venir présenter leur projet devant un jury présidé par Jean-Baptiste Gastinne, 1er Vice-Président de la Communauté urbaine, et composé d'élus du territoire et de Patricia Waldron Werner, Présidente du Conseil de développement de Le Havre Seine Métropole. 

Le jury a sélectionné 4 projets pour être accompagnés en « pré-incubation » (phase d'investigation) pendant 3 mois au sein de la Cité numérique par les coachs de l'Incubateur des territoires de l'ANCT et beta.gouv.fr

Thématiques des projets retenus

Les thématiques explorées par les 4 projets retenus sont les suivantes :

  • la difficulté à repérer les ménages en situation de précarité énergétique et à coordonner les différents acteurs du territoire pour améliorer leur situation
  • le déclin des populations d'abeilles sur le territoire
  • encourager la réhabilitation de biens immobiliers situés sur les zones d'activités économiques du territoire en accompagnant les propriétaires
  • favoriser les rencontres entre les étudiants du Havre et améliorer la visibilité de l'offre culturelle et touristique du territoire

Les lauréats consacreront 1 jour par semaine à leur projet. Cette phase dite de « pré-incubation » de 3 mois doit permettre de préciser le problème à résoudre et de prototyper une solution à tester auprès des usagers.

À l’issue de la phase d'investigation, en fonction de la maturité des projets et de leur potentiel de mise à l’échelle, les intrapreneurs lauréats sont susceptibles :

  • de réintégrer les directions métiers
  • de poursuivre le travail dans une phase d’expérimentation grâce à des moyens supplémentaires dédiés au projet

Un projet mené par des étudiants

L'un de 4 projets sélectionnés par le jury est porté par un groupe d’étudiants issus du la première année du Bachelor de La Manu, école supérieure des métiers du numérique.

Quid des lauréats de la 1re édition ? 

Les 3 projets issus de la 1re promotion du dispositif d'intrapreneuriat ont pu présenter le 15 mars devant le jury les résultats de 6 mois d'expérimentation de leurs solutions :

  • Carbolocal : engager une transition des pratiques agricoles autour d'une plateforme de compensation carbone volontaire et locale
  • Commerce&vous : rendre les offres digitales des commerces locaux lisibles et plus accessibles pour les usagers
  • Pierre2vies : recycler les pierres tombales pour une offre moins coûteuse et plus respectueuse des ressources

Les impacts positifs mesurés lors de cette première étape de construction ont amené le jury à donner un feu vert pour une nouvelle phase de 6 mois d'expérimentation sur ces 3 projets. 

Les innovateurs de la première promotion ont ainsi pu appréhender une nouvelle manière de concevoir l’action publique en garantissant que les services produits soient toujours utiles aux usagers, utilisables et utilisés, parce qu’ils répondent à un vrai problème.