Transition écologique

Le réseau de chaleur du Mont-Gaillard labellisé écoréseau

Comme 65 collectivités, la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole a participé à l'édition 2021 du label écoréseau de chaleur, lancée par AMORCE. Cette distinction permet de mettre en avant les réseaux de chaleur les plus exemplaires, les atouts de ce mode de chauffage auprès du grand public, des aménageurs, promoteurs, des abonnés et des pouvoirs publics.

Publié le

Une distinction nationale

86 réseaux (sur près de 800 en France) représentant 48 collectivités ont reçu la distinction “écoréseau de chaleur” pour leurs performances sur l’année 2020. La Communauté urbaine a été retenue parmi les lauréats pour son réseau de distribution de chaleur du Mont-Gaillard géré, par la société ENGIE. Le service Énergie s’est vu remettre le label le 8 décembre dernier lors du colloque national annuel des réseaux de chaleur.

Cette distinction a été remise sur la base de 3 critères :

  • Environnemental : une chaleur distribuée supérieure à 50% d’énergies renouvelables
  • Économique : une facture de chauffage globale pour l’usager inférieure à celles des énergies fossiles
  • Social : une démarche renforcée pour informer, associer, voire impliquer les abonnés et usagers.

À propos de l'association AMORCE

Créée en 1987, l’association AMORCE constitue le premier réseau français d’information, de partage d’expériences et d’accompagnement des collectivités et acteurs locaux en matière de transition énergétique, de gestion territoriale des déchets et de gestion durable de l'eau.

L'innovation récompensée

Le réseau de distribution de chaleur du Mont Gaillard, d’une longueur totale de 21 km, alimente 120 bâtiments avec plus de 50% d’énergies renouvelables (chaufferie biomasse). Une extension de près de 5 km a été réalisée en 2021 vers les quartiers Points cardinaux et Bléville.

Une campagne de communication spécifique a été mis en place sur la durée du chantier : plus de 1 500 courriers d’information distribués ou affichés dans les entrées des bâtiments, site internet dédié pour suivre en temps réel l’avancée des travaux, une équipe de médiation chantier mobilisée pour informer et répondre aux questions des commerçants et des riverains impactés, des panneaux d’informations installés dans les locaux de la mairie annexe de Bléville, etc.

Vecteur de transition énergétique, le raccordement à ce réseau de chaleur vertueux a permis aux bâtiments concernés de baisser leur empreinte carbone de 50% (par rapport à une solution gaz) tout en maitrisant la facture énergétique.