Déchets, collecte et recyclage

Trier mes déchets

Poubelle jaune pour les déchets d'emballages recyclables, grise pour les déchets d'ordures ménagères ou marron pour les biodéchets, reprises par le fournisseur ou déposées en centre de recyclage... Pour vous aider à trouver la bonne poubelle, à connaître le bon jour de collecte ou le bon endroit où déposer vos déchets, Le Havre Seine Métropole a développé TriPratik, une appli zéro gâchis.

Je trie les déchets recyclables

Parmi les déchets du quotidien qui peuvent être recyclés, on retrouve notamment :

  • Le verre (bocaux, pots, bouteilles), qui doit être déposé en point d’apport volontaire afin d’être pris en charge et acheminé vers une usine dédiée au recyclage. Le verre se recycle localement et à l’infini, une bonne action pour la planète !
  • Tous les emballages, qu’ils soient en papier, carton, en plastique ou en métal, qui doivent être déposés en vrac (sans sac) dans le bac jaune ou dans les points d’apport volontaire pour être recyclés.
  • Les journaux, revues, magazines et papiers de bureau, qui doivent eux aussi être déposés dans les bacs jaunes et les points d’apport volontaire.

Je trie les biodéchets

Issus de matière organique, les biodéchets regroupent tous les résidus et éléments biodégradables produits dans la cuisine et le jardin. Ils regroupent notamment :

  • les déchets alimentaires comme les épluchures de légumes, les fanes, les sachets de thé ou les coquilles d’œufs
  • les déchets verts comme les feuilles mortes, la tonte de pelouse ou les petits branchages

Autant de ressources transformables en compost à domicile ou sur des plateformes professionnelles, notamment pour les déchets verts quand ces derniers sont emmenés en centre de recyclage.

Mes déchets deviennent des ressources

Saviez-vous que certains objets du quotidien peuvent être revalorisés au lieu d’être jetés ? C’est le cas par exemple des textiles (vêtements, chaussures ou linge de maison) qui, placés dans les bornes d’apport volontaire dédiées, vont être récupérés par des associations locales dans le but de leur donner une seconde vie : en bon état, le réemploi permettra de les vendre dans des boutiques solidaires, quand le recyclage sera de mise pour les pièces abîmées, qui seront alors transformées en un matériau isolant.

C’est également le cas pour certains équipements électriques ou électroniques, éléments de mobilier ou équipements sportifs par exemple qui, s’ils peuvent être réparés, peuvent être apportés à la Recyclerie, qui se chargera de les remettre en état avant de les redistribuer localement.

Et le masque, on le trie ?

Ce nouvel accessoire qui a envahi notre quotidien n’est pas éternel. Alors, où et comment le jeter quand il est usagé ? Le masque doit être obligatoirement être jeté avec les ordures ménagères, dans le bac gris. Il sera ainsi pris en charge en toute sécurité, avant d’être transformé en énergie thermique et électrique par une usine de valorisation.

J’ai le réflexe TriPratik !

Si vous avez un doute sur la manière de vous débarrasser de certains déchets, vous pouvez consulter l’outil TriPratik : directement en ligne ou sous forme d’application (disponible sur l’AppStore et sur Google Play Store), il vous donnera toutes les informations nécessaires pour répondre à vos questions, et vous dira si l’objet concerné doit être déposé en centre de recyclage, trié dans un bac spécifique, ou tout simplement laissé dans la poubelle classique du tout-venant. Vous y trouverez également les consignes de tri, les jours de collecte ainsi que l’emplacement des bornes d’apport volontaire près de chez vous.

Je trie pour économiser

Il faut savoir que les erreurs de tri ont des conséquences, notamment financières. En effet, les déchets mis dans le bac jaune alors qu’ils n’ont rien à y faire sont refusés au centre de tri, et envoyés à l’incinération. En 2019, cette opération a coûté pas moins de 500 000 € à la Communauté urbaine ! Alors ensemble, économisons en respectant les consignes du tri sélectif.

Télécharger le guide de tri

Dans la même rubrique

Contact