Culture

Un Été Au Havre 2020

Du 11 juillet au 4 octobre, Un Été Au Havre propose une déambulation libre et gratuite entre les 18 créations des artistes invités. Également au programme, 3 expositions remarquables.

Publié le

Quatre parcours

Au départ de la Maison du patrimoine, 4 parcours permettront aux visiteurs de découvrir Le Havre à la lumière de l’interprétation des artistes invités. Pas moins de 7 œuvres s’ajoutent aux 11 déjà installées. Des surprises attendent les amateurs, dont une œuvre gigantesque de Rainer GROSS en façade de l’hôtel de ville, une installation fleurie et poétique de Claude LÉVÊQUE dans l’église Saint-Joseph ou encore le retour de l’éléphant sculpté par Fabien MÉRELLE, dans un lieu encore secret !

Des expositions inédites

Dès le 27  juin, l’exposition numérique Exhibit prend ses quartiers au Tetris et dans le Fort de Tourneville. Un événement pour découvrir des œuvres numériques, multimédias et sensorielles créées par des artistes contemporains. Du 3 juillet au 1er novembre, le MuMa invite le public dans ses Nuits électriques, une sélection d’œuvres picturales de la seconde moitié du XIXe siècle autour de l’arrivée de l’électricité. À ne pas manquer également, du 11 juillet au 27 septembre, les créations loufoques du duo Mrzyk & Moriceu au Portique centre d’art contemporain.

À ciel ouvert et vue sur mer

« Regarder la mer », tel est le thème qui  sert de fil rouge à la 4e édition d'Un Été Au Havre. Certaines œuvres dévoilées cet Été pourraient bien devenir emblématiques du Havre, et de son lien avec son littoral, comme Monsieur Goéland, de Stephan BALKENHOL, sculpture de 6 m de hauteur installée place du Vieux Marché.

 

Si la mer est une évidence pour tous les Havrais, ce n’est pas le cas des visiteurs potentiels, Le Havre étant, comme New York, l’une des rares villes littéralement prêtes à tomber dans la mer. 

Jean BLAISE, directeur artistique d'Un Été Au Havre