Formulaire de recherche

French English Tajik
L'organisation des transports sur notre territoire est assurée par le réseau LiA pour le tramway, bus, funiculaire et les transports à la demande Fil'Bus et Mobi'Fil. La desserte de la zone industrialo-portuaire et la LER font également partie du réseau LiA.
Se déplacer

Les mobilités du quotidien

Scolaires, étudiants, salariés, seniors, personnes à mobilité réduite... des solutions pratiques et économiques de déplacement s'étendent aux habitants des 54 communes.

La mobilité est un élément fondamental de la qualité de vie au quotidien. Qu’il s’agisse de se rendre sur son lieu de travail, d’aller à l’école, de faire ses courses, de pratiquer ses loisirs ou encore de se faire soigner, les modes de déplacement sont un enjeu et un moteur essentiel du développement du territoire. L’alliance de nos collectivités au sein d’une communauté urbaine ouvre la porte à de nouveaux services de mobilité dont chacun va pouvoir profiter, où qu’il vive. Une offre de transport élargie voit le jour et privilégie l’intermodalité, c’est-à-dire la mixité des modes de déplacement : transport en commun régulier ou à la demande, vélo ou train se complètent pour mailler le territoire et faciliter les déplacements des habitants comme des touristes, y compris entre la communauté urbaine et l’extérieur. À la clé, un meilleur service public et une attractivité accrue sur le plan économique et touristique.

S’ADAPTER AUX BESOINS DU TERRITOIRE

En unissant leurs destins, les trois collectivités aujourd’hui rassemblées ont souhaité favoriser la mobilité. La défense de la ruralité, l'accès aux services, aux soins et à l'emploi ainsi que la desserte de sites touristiques et de la zone industrialo-portuaire figurent parmi les principaux enjeux : un défi à relever avec tous les acteurs du transport, dont la Région Normandie. Si le réseau de transports en commun LiA a toute sa pertinence en zone urbaine (Le Havre et sa périphérie), les zones actuellement non desservies vont elles aussi bénéficier de solutions adaptées à chaque besoin. Ainsi, depuis le 3 juin, l’ensemble de la communauté urbaine est couverte par le service Mobi’Fil. Ce dispositif de transport à la demande répond aux besoins des plus fragiles. Réservé aux personnes porteuses de handicap ou invalides (sur inscription préalable), Mobi’Fil permet de se déplacer sur toutes les communes de Le Havre Seine Métropole : la prise en charge s’effectue au domicile par un taxi ou un véhicule équipé pour les fauteuils roulants. Il est accessible au tarif d’un trajet LiA (ticket ou abonnement). Sur le même principe, le dispositif Fil’Bus démarrera le 2 décembre. Ce service de transport à la demande permettra de rejoindre les services de proximité, les commerces et les lieux de loisirs des communes-centres en se déplaçant entre les quelque 70 arrêts disponibles, dont les gares. Réparti sur 4 zones, ce service desservira aisément les réseaux de transports urbains et régionaux.

"Des rotations plus nombreuses et plus régulières vers Le Havre, Rouen et Fécamp"

CHIFFRES CLÉS

+ 70 ARRÊTS FIL’BUS

Le transport à la demande concerne tous les publics. Vous commandez auprès de LiA, un taxi vous prend  en charge à l’horaire souhaité  à l’un des quelque 70 points d’arrêts et vous dépose en centre-bourg,  en centre-ville ou dans une gare.  Son coût ? Un ticket valide une heure ! Plus d’infos sur transports-lia.fr

DES SOLUTIONS AVANTAGEUSES POUR ALLER TRAVAILLER

Le Havre Seine Métropole souhaite favoriser l’accès à l’emploi des personnes non motorisées et aider les salariés de la zone industrielle et portuaire à s’affranchir de leur véhicule individuel pour leurs déplacements professionnels au quotidien. Désormais étendue jusqu’à Saint-Vigor d’Ymonville, la zone concernée bénéficiera dès janvier 2020 d’une desserte adaptée et flexible, au tarif habituel des transports en commun LiA (ticket ou abonnement) : FlexiLiA s’appuie sur les lignes régulières urbaines qui, une fois arrivées sur la zone industrielle ou portuaire, desservent de nombreux arrêts selon les besoins. Sur réservation préalable (possible au jour le jour ou bien sur un mois complet), l’usager indique à la fois son arrêt de départ et d’arrivée et ses horaires souhaités. Il est aussi possible de demander un arrêt auprès du conducteur lors de la montée. Un système informatique calcule automatiquement le déplacement optimal. Depuis son entrée en vigueur, ce dispositif innovant a permis un doublement de la fréquentation. Une solution simple et d’autant plus économique qu’une prise en charge de l’abonnement LiA par l’employeur est possible à hauteur de 50%.

LE TRANSPORT SCOLAIRE À TARIF UNIQUE

C’est l’une des principales préoccupations des familles éloignées des centres urbains et des établissements scolaires. En cette rentrée, le transport scolaire est disponible sur tout le territoire. Transférée de la Région à la communauté urbaine, cette compétence s’appuie sur un réseau de prestataires et bénéficie d’un tarif unique pour tout élève transporté : 45 € par élève et par an. Grande nouveauté, les élèves de la communauté urbaine qui fréquentent un établissement situé hors du périmètre communautaire bénéficient du même tarif ! Aujourd’hui, quelque 3 600 élèves résidant dans l’une des 54 communes Le Havre Seine Métropole utilisent le transport scolaire. La Région Normandie est un acteur important de la mobilité sur le territoire. Une réflexion est en cours sur le maillage et la desserte par les lignes d’autocars n°20, 23 et 24 afin de mieux répondre aux besoins de déplacements quotidiens des habitants et à ceux des visiteurs touristiques. Citons également l’amélioration en cours de l’offre ferroviaire des gares d’Étainhus et de Saint-Laurent-Gainneville avec à la clé des rotations plus nombreuses et plus régulières vers Le Havre, Rouen et Fécamp.

FLUIDIFIER LES TRAJETS URBAINS

Pour celles et ceux qui vivent, travaillent ou se déplacent au Havre pour leurs loisirs, shopping, santé, un réseau de transports en commun efficace est primordial. Fonctionnant 7j/7 et 24h/24 (sauf le 1er mai), le réseau LiA apporte déjà un service complet de bus, tramway, funiculaire, train (LER entre Le Havre et Rolleville) et vélos sur location. En cette rentrée, un nouvel aménagement concerne les usagers de la ligne 2 entre le centre-ville du Havre et Harfleur. Cette ligne de bus est à la fois la plus fréquentée et la moins rapide du réseau. C’est pourquoi des aménagements ont été réalisés afin de réduire et fiabiliser les temps de parcours. Outre la remise à niveau des quais qui facilite l’accès des personnes à mobilité réduite, un système de détection des bus en approche a été installé aux feux pour lui donner la priorité de passage. Des bornes d’information des voyageurs sur le temps d’attente en temps réel  seront pleinement opérationnelles début 2020. Équipée de bus modernes en livrée blanc et beige, la ligne 2 porte bien sa dénomination : Chrono’LiA.

Si l’utilisation des transports en commun réduit les émissions de gaz à effet de serre, LiA propose d’économiser encore plus de CO₂ en misant sur les bus électriques : depuis juin 2019, trois d’entre eux circulent déjà sur les lignes 5, 10 et 13 desservant SainteAdresse, Harfleur, Montivilliers, Fontaine-la-Mallet et Octeville-sur-Mer. Par cette acquisition, Le Havre Seine Métropole franchit une nouvelle étape dans sa démarche de transition énergétique et anticipe la future réglementation. Plus d’informations sur transports-lia.fr

VERS UNE NOUVELLE LIGNE DE TRAMWAY ?

La communauté urbaine étudie la faisabilité technique et financière d’une nouvelle ligne de tramway vers l’Est du Havre et les communes d’Harfleur et Montivilliers. L’extension du réseau, qui compte actuellement 2 lignes soit 13 km de tracé, porterait sur un tronçon de 14 km reliant le pôle des gares du Havre à la gare de Montivilliers en passant entre autres par le nouveau quartier Dumé d’Aplemont, les Docks, le Stade Océane, Graville, la ville d'Harfleur, l’Hôpital Jacques Monod, soit un bassin de vie de 55 000 habitants et 23 000 emplois (20% des emplois du territoire). Un tel tracé serait de nature à favoriser un transfert de la voiture vers le tramway, véritable boosteur de mobilité. Un sujet à suivre dans les mois à venir...

LE VÉLO,  UNE VRAIE ALTERNATIVE

La communauté urbaine poursuit le développement du réseau cyclable sur l’ensemble de son territoire. De nouvelles liaisons confortables et sûres (pistes bidirectionnelles) permettent de relier de nouveaux tronçons, par exemple entre l’aéroport et le quartier du Grand Hameau, ou le long de la rocade Nord vers Fontaine-la-Mallet. Un recensement des aménagements est en cours pour proposer un nouveau plan de déploiement du réseau sur les 5 prochaines années.

LOUÉ SOIT LE VÉLO !

LiA propose un service de location courte ou longue durée (jusqu’à 6 mois) à des conditions très attractives : vélos standard gratuits au jour ou au mois ; vélos pliants (8 € / journée, 10 € / mois) ; vélos électriques (10 € / 20 €). Des accessoires (casques, antivol complémentaire, pass accès parcs à vélos) sont disponibles sur demande. Il suffit de se présenter muni d’une carte d’identité, d’un justificatif de domicile (pour location longue durée). Une caution est demandée. Pour louer ou se renseigner, l’agence de location LiA située près du parc à vélos du secteur Gares est à votre disposition. Informations et réservations au 02 35 22 34 33