Formulaire de recherche

French English Tajik
Notre politique de santé publique s'organise autour de trois axes : - préparer l'avenir de nos enfants - mieux former, mieux informer, pour mieux prévenir - préserver et développer l'offre médicale et paramédicale.
Agir pour la santé

COVID 19 : dépistage gratuit organisé par L’ARS NORMANDIE

  • Test dépistage Covid-19

Du 25 juillet au 14 août, des centres provisoires au Havre et à Etretat permettent de se faire dépister de la Covid 19 gratuitement, sans rendez-vous, et sans ordonnance.

À ce jour en Normandie, tous les indicateurs sont en-dessous des seuils de vigilance. Pour autant le virus n’a pas disparu et la circulation virale est en augmentation sur le territoire national. C’est pourquoi l’Agence Régionale de Santé Normandie se mobilise pour dépister le plus possible. Pour faciliter l’accès aux tests, des opérations de dépistage gratuit, accessibles sans prescription médicale, sont menées localement.

Comment ça marche ?
Une opération de dépistage va être déployée :

Au Havre :

  • À l’Hôtel de ville (esplanade côté Théâtre) : le samedi 25 juillet de 9h à 12h, puis jusqu'au 14 août du lundi au vendredi de 13h à 17h.
  • À la plage (devant les Bains maritimes) : du 27 juillet au 14 août, du lundi au vendredi de 15h30 à 17h30.

À Etretat :

  • Esplanade Charles Thomas : le mardi 28 et le mercredi 29 juillet ; le mardi 4 et 11 août ;  le jeudi 6 et 13 août de 10 h à 12 h et de 13 h à 16 h.


Sur la base du volontariat, tous les passants peuvent être dépistés sans rendez-vous préalable, avec ou sans symptôme. Les personnes doivent se munir de leur carte vitale et d’une pièce d’identité. Ce dépistage est gratuit (pris en charge par l’Assurance maladie). Il ne nécessite pas de prescription médicale, grâce à une prescription collective effectuée en amont par l’ARS Normandie.

Pour consulter la liste des opérations de dépistages gratuits et sans ordonnance en Normandie

Site de l’ARS Normandie 


Port du masque obligatoire dans les lieux clos
La poursuite de la circulation virale a conduit le gouvernement à renforcer les mesures de protection en rendant obligatoire le port du masque grand public en milieu clos depuis le 20 juillet (pour toute personne de 11 ans et plus). Cette mesure ne doit pas être considérée indépendamment des autres gestes barrières qui restent plus que jamais de mise (respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres, se laver les mains régulièrement, éternuer ou tousser dans son coude, se saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades).